Ici on parle français

Serenus

Civis Illustris
@Pacifica Est-ce que tu distingues « j'aimerai » et « j'aimerais » ? Les Québécois font la distinction entre les deux (é vs. è), mais en France les gens généralement prononcent les deux de la même façon, avec è... Voyant que les Belges distinguent encore « peau » et « pot », je me demande si vous les prononcez comme les Québécois. (Je sais qu'en France ont distingue aimer/aimé et j'aimais, é vs. è, mais je dis seulement que les dialectes peuvent évidemment être différents...)
 

Pacifica

grammaticissima
Staff member
Oui, chez moi c'est é dans j'aimerai et è dans j'aimerais.
 

Serenus

Civis Illustris
J'aime bien que les Français aient remis de nouveau, d'une façon un peu curieuse, la vieille ambiguité latine de dūcam/capiam/audiam, présente seulement dans la 1e p. sing., mais pas les autres formes.

dūcam ~ j'aimerai(s)
dūcēs / dūcās ~ tu aimeras / tu aimerais
dūcētis / dūcātis ~ vous aimerez / vous aimeriez
dūcent / dūcant ~ ils aimeront / ils aimeraient
 

Pacifica

grammaticissima
Staff member
Hé, j'avais jamais remarqué la ressemblance !
 

Clemens

Civis Illustris
Hier soir je suis tombé sur cette phrase surprenante :

J’ignorais que vous y fussiez et j’ajouterai, avec la sincérité qui me caractérise, que quand je l’aurais su, ma sécurité n’en eût point été troublée ; non que je ne rendisse à votre beauté la justice qu’on ne peut lui refuser ; mais accoutumé à n’éprouver que des désirs, à ne me livrer qu’à ceux que l’espoir encourageait, je ne connaissais pas les tourments de l’amour.

Pas mal de formes verbales difficiles.
 

Quasus

Civis Illustris
La syntaxe est difficile à analyser. Par exemple, je ne comprends pas le choix des modes et des temps ici: « quand je l’aurais su, ma sécurité n’en eût point été troublée »
 

Pacifica

grammaticissima
Staff member
Dans un registre littéraire voire archaïque le subjonctif imparfait s'emploie parfois là où dans la langue de tous les jours on utiliserait le conditionnel. Dans la langue courante d'aujourd'hui on dirait "Même si je l'avais su, ma sécurité n'en aurait pas été troublée".
 

Clemens

Civis Illustris
Quand + conditionnel est une formule littéraire où quand signifie si, ou quoique, ou même si. Dans un langage vieilli ou très littéraire, le plus-que-parfait du subjonctif remplace souvent le conditionnel passé.
 
Last edited:
Top